L’hexagone entretient avec le continent africain une relation souvent réduite à une dialectique simplificatrice qui exclut la dimension de la mémoire comme vecteur de transmission des savoirs. Des histoires orales ou écrites, du dessin à la performance, les artistes invités réactivent la notion d’archive dans leurs oeuvres et dans nos vies.

Avec Mohssin Harraki, Katia Kameli, Farah Khelil, Grace Ndiritu,Otobong Nkanga,Catherine Poncin, Karim Rafi, Andrea Stultiens, Achraf Touloub et James Webb.

Visites guidées de la commissaire Cécile Bourne-Farrell  : vendredi 30 novembre à 18h et mercredi 30 janvier à 18h Performance-lecture de Karim Rafi : jeudi 15 novembre à 18h

Cette exposition a été réalisée avec le soutien de : L’Institut français, Afrique du Sud ;Fondation Mondriaan ; École supérieure d’art d’Aix-en-Provence ; Fondazione Lettera27, Milan ; L’appartement22, Rabat ; La Non Maison, Aix-en-Provence ; Association Chooseone, Saint-Ouen ; Galerie Imane Fares, Paris ; Galerie Les filles du calvaire, Paris ;Galerie martinethibaultdelachâtre, Paris ;Pitt Rivers Museum, Oxford.

art-cade* est soutenu par le Conseil Général des Bouches du Rhône, la Ville de Marseille, la Région Paca, la Drac Paca. art-cade* est membre du réseau Marseille Expos et Paris-art.

art-cade* *35 bis rue de la Bibliothèque 13001 Marseille 0033(0)4 91 47 87 92 / contact@art-cade.org Image : ouvert du mardi au samedi de 15H00 à 19H00 et sur RDV http://www.art-cade.org

Légende de l’image : Kaddu Wasswa et son petit fils Arthur Kisitu consultent la documentation de la vie de Kaddu Wasswa, accumulée au fil des années, photo Andrea Stultiens, 2008



Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FARRELL SEAMUS JOHN